Comment capter, comment transmettre cette tension, cette intensité qu’engendre la passion du vin ?